France-Croatie en finale pour une revanche de 98 !

Si l’on nous avait dit une finale entre la France et la Croatie, très peu l’aurait cru. Entre l’outsider croate qui a tout détruit sur son passage et le grand favori français qui a été l’un des seuls favoris présent au rendez-vous, une certaine marge les séparent.

Croatie, France, Foot, Coupe du Monde, Russie, Finale, Demi-Finale, Sport

Source & Credits : Les Prolongations

« Les Croates auront à cœur de se venger de 98 »

Mais que vaut vraiment cette équipe vêtu d’une tunique à carreaux blancs et rouges ? Malgré le manque d’expérience de la Croatie en Coupe du Monde (deuxième passage des poules depuis 1998), elle est dotée d’armes redoutables cette année. Aux cages, un gardien bien connu du championnat français ayant remporté la Ligue lors de la saison 2016-2017 avec Monaco, Danijel Subasić qui connaît bien le jeu français. Ce dernier ayant même joué avec Kylian Mbappé et Thomas Lemar côté français. Décisif à plusieurs reprises pour sa sélection (3 tirs aux buts arrêtés face au Danemark et 2 face à la Russie), le portier monégasque tient bien les cages croates avec seulement 5 buts encaissés dans ce mondial. En défense, les références sont l’ancien lyonnais Dejan Lovren qui a réussi 100% de ses tacles et a gagné 70% de ses duels, mais l’autre homme de cette charnière très costaud est le joueur Besiktas Domagoj Vida qui avait permis à son pays d’y croire face aux russes sur une tête ravageuse dans les prolongations.

Au milieu de terrain, on a le noyau dur de cette sélection, avec un milieu mi-barcelonais, mi-madrilène avec un Ivan Rakitić. Il sert d’appui pour son capitaine Luka Modrić qui est le meneur de la Croatie étant l’élément déclencheur de la plupart des buts croates (2 buts et une passe décisive). De plus, ce dernier est également le joueur croate touchant le plus de ballons avec une moyenne de 80 ballons joués par match (412 depuis le début du tournoi). Son comportement de feu follet contrarie beaucoup les équipes adverses mais il devra faire a un milieu solide ce dimanche avec un excellent Ngolo Kanté depuis le début du mondial, un Blaise Matuidi impérial depuis son retour dans le onze titulaire et un Paul Pogba ravageur étant très solidaire avec ses coéquipiers.

En attaque, les menaces sont tous des adeptes de la Série A. Ivan Perisić réalise aussi une très grande coupe du monde avec 2 buts à la clé dont le but qui maintient les espoirs croates face aux anglais ce mercredi et une passe en or pour l’autre danger en attaque Mario Mandzukić. Ce dernier est très à l’aise sur le terrain allant grappiller les petits espaces sur le terrain ce qui lui permet de montrer sa hargne. De plus, cela lui permet de mettre également la pression à ses adversaires comme face à l’Angleterre où il a disposé de pas mal d’actions importantes.

Après le match des croates Robert Pirès a déclaré sur le plateau de Bein Sports que la Croatie de 2018 veut venger la Croatie de 1998 qui avait cédé 2-1 sur un doublé improbable de Lilian Thuram : « La Croatie sait qu’il vont devoir faire preuve d’une grande force mentale pour vaincre les bleus, sachant qu’ils auront à cœur de venger 98 quand nous les avions battus. Mais il ne faut surtout ne pas prendre cette équipe à la légère car elle est sûrement l’une des meilleurs équipes d’Europe techniquement même avec trois fois 120 minutes dans les jambes »

La France ne doit donc pas sous-estimé l’armada croate et devra faire preuve d’assiduité et de maturité pour vaincre une des équipes le soir mieux en place du tournoi. Mais soyons derrière les bleus et espérons une belle rencontre ce dimanche à 17h sur les antennes de TF1 et Bein Sports.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com