Rabiot, Foot, France, Coupe du monde

Adrien Rabiot snobe les bleus, symptôme d’un mal plus profond

C’est la polémique en cette période de préparation de coupe du monde. Le joueur Parisien Adrien Rabiot a signifié à Didier Deschamps sa volonté de ne pas appartenir aux groupes des réservistes pour la coupe du monde. Adrien Rabiot (6 sélections) pensait être sélectionne dans le groupe des 23 et non parmi les réservistes. En effet le joueur de 23 ans s’est justifié dans une lettre ouverte : « les choix du sélectionneur ne répondent à aucune logique sportive ».

« Rabiot a fait une énorme erreur »

Didier Deschamps, le sélectionneur des bleus, a réagi. Sans vouloir prendre de décisions excessives, il s’est dit surpris avant de mettre le joueur face à ses responsabilités. « Rabiot a fait une énorme erreur […] il s’est mis à la faute ». De ce fait, il est aisé d’imaginer que le milieu Parisien ne remettra plus les pieds à Clairefontaine sous l’air Deschamps. Alors pourquoi une telle décision ? Courage ou stupidité sans nom ? Le passif d’Adrien Rabiot est un facteur d’explication.

« Adrien Rabiot tombe dans une forme de déni »

A travers sa lettre ouverte où il explique que la décision de Deschamps va à l’encontre de toutes logiques sportives, Adrien Rabiot tombe dans une forme de déni. Il se place au dessus des autres milieux sélectionnés, leur manque de respect et démontre l’image qu’il a de lui même. Mais qu’a fait Adrien Rabiot dans sa carrière pour sembler si indispensable ? A-t-il remporté une coupe d’Europe ? Est-il irréprochable en club ? Compte-t-il 100 sélections remarquables ?  Non, non et non. Ses quelques prestations en équipe de France ont toutes été d’un niveau pour le moins insuffisantes. Comme l’explique d’ailleurs D. Deschamps : « Les performances d’Adrien en sélection ne sont pas celles qu’il a eu en club cette année. ». Sa fin de saison avec le PSG était au bord de l’acceptable et ses références Européennes ne sont pas telles qu’elles en feraient un top joueur mondial.

« Pas sûr que l’état d’esprit de Diva plaise à Didier Deschamps « 

Alors pourquoi diable celui qu’on surnomme le « duc » s’estime-t-il tant au-dessus du lot ? Les réponses semblent être multiples. D’une part un entourage défaillant. La mère d’Adrien, Véronique Rabiot, également son agent a dans le monde du foot une réputation sulfureuse. Elle conseillerait son fils par exemple sur le fait de ne pas jouer sentinelle, poste pas assez exposé selon elle. Sauf que, ironie du sort, si Adrien Rabiot avait écouté Unai Emery (ex. Coach du PSG) et accepté de joueur au poste de sentinelle, il serait probablement au mondial. De même que sportivement ce fut une erreur, quelle est l’image dégagée par un footballeur de 23 ans qui impose son poste dans l’un des meilleurs clubs européens ? Un groupe pour la coupe du monde c’est aussi un état d’esprit, pas sûr que celui de diva plaise à Didier Deschamps.

Rabiot, Foot, France, Coupe du monde

Source & Credits : Pariskop.fr

Un entourage défaillant, certes, mais aussi et surtout la responsabilité du joueur, bien aidé par son club. Encore une fois, un joueur, pas encore considéré comme un grand joueur, qui imposerait sa place sur le terrain… ce n’est pas imaginable au Barça ou au Réal. Adrien Rabiot est un parisien pure souche, formé au PSG et aujourd’hui joueur important mais jamais il n’aurait dû pouvoir piétiner le club comme cela. Un jeune joueur de 23 ans, à qui on explique que sans lui le Paris Saint Germain n’y arriverait pas, à qui on explique que sa prolongation se fera peu importe ses conditions et à qui on laisse le loisir de choisir sa position sur le terrain a-t-il une autre issue que de prendre le melon ?

« Un affront impardonnable que celui de placer son ego au dessus de l’écusson tricolore »

Ainsi, Adrien Rabiot a commis une erreur, une faute. Un affront impardonnable que celui de placer son égo au dessus de l’écusson tricolore. Mais a-t-il réellement pris conscience de ses actes ? N’est-il pas aveuglé par un environnement nocif ? Ce qui ne l’excuserait en rien mais permettrait de comprendre le comportement capricieux d’un joueur talentueux. Puis, Adrien Rabiot a-t-il pensé à l’image qu’il renvoi au nouveau coach du PSG, Thomas Tuchel, réputé pour sa rigueur et sa recherche de l’exemplarité ? En tout cas, sa présence avec le maillot bleu ne semble plus qu’un lointain souvenir et son avenir à Paris, sous un ciel assombri.

Un autre joueur de l’équipe de France est au centre des médias. Antoine Griezmann est annoncé avec vigueur du côte de la Catalogne, retrouvez mon précédent article à ce sujet : Griezmann au Barça, la fausse bonne idée

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com