Last Pretender, Kana

Last Pretender sort aujourd’hui : Récapitulons !

Le manga « Last Pretender » sort aujourd’hui. Récapitulons toutes les informations que nous savons sur celui-ci.

En effet, le manga Last Pretender est disponible en librairie à partir d’aujourd’hui. Mine de rien, ce manga aura bénéficié d’une promotion assez importante. Mais peut-être n’avez vous pas vu toutes les informations ? Peut-être même n’avez vous pas entendu parler de cette sortie ? Voici donc un petit récapitulatif de ce que nous savons à son sujet, qui pourrait potentiellement vous donner envie d’ajouter Last Pretender à votre collection…

Last Pretender, Kana

Source & Credits : last-pretender.kana.fr

Synopsis de l’histoire

Avant de présenter les personnages, mieux vaut connaitre le speech de base. Voici donc le synopsis de Last Pretender :

Un tournoi intergalactique doit être organisé afin de déterminer qui, parmi toutes les femmes de l’univers, sera l’épouse du prince héritier. Seule leur force respective permettra de départager les candidates ! Afin de s’emparer du trône, des guerrières issues des quatre coins de l’univers affluent sur Terre… Mais Kris, l’héritier, a une autre idée en tête…

Les deux personnages principaux

Tout d’abord, commençons par les deux personnages principaux qui orneront le récit. Pour commencer, nous avons Krishna Yuga, alias Kris. Un héros pour le moins calculateur, qui va vouloir changer le cours de son destin. Il ne semble avoir peur de rien, et il est prêt à tout pour ne pas être victime de la fatalité de la vie d’un roi. Avec lui, on ne risque pas de s’ennuyer !

Ensuite, nous avons affaire à Kalki, une jeune fille qui n’est autre que le clone de Kris ! Son corps est resté dans un caisson amniotique jusqu’à ce qu’elle ait l’apparence d’une jeune fille de 15 ans. Créée pour se marier avec celui qui l’a cloné, il semblerait toutefois que l’intelligence artificielle qui l’a élevé l’influence négativement… En effet, celle-ci lui ayant appris que, lorsque Kris deviendra roi, l’univers entier sombrera dans le chaos, Kalki se retrouve avec l’idée en tête de tuer son créateur…

Last Pretender, Kris, Kalki

Source & Credits : last-pretender.kana.fr

Quatre autres personnages importants

En plus de nos deux héros, quatre autres personnages sont présentés comme des piliers du récit. Tout d’abord, nous avons Lucius et Diana Yuga, les parents de Kris. Son père était autrefois joyeux, heureux, plein de vie. A peu près autant que son fils. Mais aujourd’hui, il ressemble juste à un « vieux croûtons rongé par la tristesse ». Il voulait autrefois se révolter contre le système, mais a échoué lamentablement. Depuis, il obéit à sa femme, dont il a une peur bleue. A l’inverse, Diana est une femme stricte et fière qui se méfie de son propre fils, le jugeant trop dangereux. Elle semble se douter qu’il prépare quelque chose. Elle dirige d’une main de fer, et est impitoyable envers ses ennemis.

Vient ensuite Popolo Daca, une jeune fille participant -étonnement- au tournoi. Elle est extrêmement maladroite, mais a tout autant de chance. Ainsi, il lui arrive souvent de remplir ses objectifs sans même s’en rendre compte. Enfin, nous avons Mimura Clarlo. Il s’agit d’un génie, sans doute le plus grand que sa planète n’ait jamais porté. Il a connu Kris à l’université, et ils sont devenus amis. C’est, par ailleurs, le seul ami qu’il possède, et réciproquement pour Kris.

Last Pretender, Diana, Lucius, Popolo, Mimura

Source & Credits : last-pretender.kana.fr

Enfin, quatre mystérieuses combattantes

Pour finir, le concours n°1 de Last Pretender nous fait découvrir quatre nouvelles combattantes, avec cependant très peu d’informations… Tentons néanmoins d’en apprendre un maximum ! Nous avons tout d’abord «Dista», qui utilise apparemment des poings américains comme arme.  Son regard semble vide, et elle porte un bandeau. Elle possède de plus des cheveux longs. Très souvent, ce genre de design désigne un personnage très puissant, difficile à battre, et sage, quoique un peu hautain. Malgré son manque d’expression faciale, elle semble prête à tout pour accomplir son objectif.

Ensuite, nous avons un deuxième personnage dont le nom n’est pas indiqué. En revanche, son arme de prédilection serait la lance. Avec des traits droits et des dents pointues, on peut deviner que ce personnage sera du genre « sauvage », tout l’inverse de Dista dont on a parlé précédemment. Un personnage qui règle tous ses problèmes par la force, et qui fonce dans le tas sans hésiter.

En troisième, nous avons une certaine Sirma, qui utilise un arc et des flèches. Au vu de son regard, de sa coiffure, et de la position de sa tête, on peut déjà déterminer plusieurs choses. Sirma est sans doute calculatrice et hautaine. Le genre de personne à minutieusement préparer chacune de ses attaques, à calculer chacune de ses actions et de celles adverses, mais également à provoquer sans gêne, à prendre de hauts chaque personne qu’elle croise. Le genre de personnage redoutable, mais qui finit un jour ou l’autre par regretter ses provocations…

Pour finir, nous avons une certaine «Trivia», dont nous ignorons les armes. Il semble évident de penser que c’est un personnage sadique, qui n’achèvera pas ses victimes tout de suite. Il s’agit sans doute du personnage « psychopathe » de l’histoire, qui aura un amour fou pour le sang et les meurtres.  On peut noter une certaine ressemblance avec Diana Yuga

Last Pretender

Source & Credits : last-pretender.kana.fr

Extrait gratuit et bande-annonce

Enfin, Kana a mis à disposition des moyens plus « classiques » de promotion, à savoir : un extrait gratuit de 74 pages, et une bande-annonce de 37 secondes. Parlons tout d’abord de l’extrait. On y voit Lucius Yuga, alors qu’il est encore un jeune adolescent. Il est bientôt en âge d’accéder au trône, et le tournoi va s’organiser. Ce tournoi s’impose pour lui comme une fatalité : il voudrait épouser la femme qu’il aime, plutôt que la guerrière la plus puissante de l’univers. Lors d’une escapade à la recherche de calme et de liberté, il va rencontrer Kiia : une de ses futures prétendantes. Enjouée et pleine de vie, il va presque instantanément tomber sous son charme, et, après avoir parlé avec elle et échangé quelques promesses, il va finalement prier pour sa victoire.

Arrivé le jour du tournoi, tout semble bien se passer pour Kiia. Mais alors qu’elle pensait avoir vaincu son adversaire, Diana, alors que Lucius est heureux pour elle, elle se fait trancher la tête. Diana est la véritable gagnante de ce duel. Cette mort va bouleverser Lucius, qui sera traumatisé à vie. D’autant que Diana finira par gagner le tournoi entier, et devenir sa femme. On revient alors à l’heure actuelle, où Lucius est vieux et fatigué, et où Kris prend son destin en main. Pour lui, hors de question de finir comme son père !

La bande-annonce, quant à elle, fait un bref résumé de tous ces évènements, le tout sous une musique plutôt angoissante. A aucun moment nous n’entendrons une voix-off présenter le manga. La phrase « La future reine de l’univers… » défile à l’écran, suivie de quelques images des anciennes prétendantes, puis vient la fin de phrase « est choisie suite à un tournoi mortel ». Des pages de l’extrait défilent… Mais une réplique peut marquer notre attention, apparaissant à l’écran : « Kris, futur roi, restera-t-il simple spectateur? ». Seule, cette phrase ne signifie rien, mais la bande-annonce insiste sur une page en particulier après cette phrase, celle où Kris, fier, dit «Notre histoire vient enfin de commencer».

Informations supplémentaires

En bref, on peut conclure de ce manga plusieurs choses. Même si en première apparence il semble déjanté et léger avec ses personnages, il se déroule néanmoins dans un univers sombre, où la mort et l’oppression sont quasiment omniprésentes. Il promet donc d’être un récit prenant, stressant, où l’on risque sans cesse de se demander «Comment Kris va se sortir de cette situation ?».

Concernant le manga en lui-même, il est écrit par ETÔ Shunji et dessiné par MIWA Yoshiyuki (tout deux jusqu’alors inconnus en France). Last Pretender promet d’être court, puisqu’il ne sera composé que de 5 tomes. Chaque tome coûtera 6,85 euros. Édité chez Kana, les deux premiers tomes sont sortis simultanément en France aujourd’hui (25 mai 2018), et le troisième tome est prévu pour le 06 juillet (date de la Japan Expo).

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com