Grimms Notes The Animation

Fin de saison pour : Grimms Notes The Animation !

Adaptation d’un jeu vidéo sorti en 2016, Grimms Notes The Animation s’est fini le 29 mars ! Alors, cette adaptation, une bonne idée ?

Jeu disponible sur Android, IPad et Iphone, Grimms Notes est sorti au Japon en 2016. Une sortie chez nous était prévue, mais, faute de date, elle est toujours en attente. Cependant, son adaptation en anime nous permet de découvrir son univers et ses grandes lignes ! A t-il réussi à nous donner envie ?

Des idées intéressantes

L’anime, bien qu’il puisse être dépaysant à l’épisode un, possède de bonnes idées, et un concept assez original. En effet, compliqué à comprendre au début, il dévoile cependant son potentiel avec quelques explications aux épisodes suivants. Nous nous retrouvons donc dans un univers où chaque personne possède un livre du destin, où est écrit toute la vie de chaque personnage : tout le déroulement, de la naissance à la mort.

Dans ce monde nous suivons Hiks, un jeune homme né avec un livre du destin vierge. Les personnes comme lui, qui n’ont pas de destin clairement écrit, sont la plupart du temps moqués, ignorés, mis de côté. Mais il va faire connaissance de trois personnes qui vont bouleverser sa vie : Reina, Shane, et Tao. Tous trois sont détenteurs de livres vierges, et voyagent d’imaginarium en imaginarium (chaque imaginarium équivalent à un conte, avec son personnage principal et tous ses habitants) afin de combattre les chaographes, des personnes malintentionnées qui bouleversent le destin écrit dans le livre des gens.

Ces mondes entièrement écrits de A à Z laissent paraître des morales et surtout des questionnements très intéressants. Nous sommes en droit de nous demander : les chaographes sont-ils vraiment mauvais, à vouloir changer le monde ? Surtout pour nous, qui ne possédons pas le livre de notre histoire : serait-ce seulement imaginable pour nous de suivre à la lettre ce que nous dit un livre, et ce même si notre destin nous voue à l’échec toute notre vie ? N’essayerions-nous pas de changer notre futur ?

Mais une utilisation trop linéaire

Si les idées étaient intéressantes, elles ont cependant été mal exploitées. Et bien que l’on ne connaisse pas le jeu, on peut ressentir ce côté très répétitif. Le héros s’interroge un peu sur la question, mais tranche vite son choix pour aller du côté des gentils, bien que cela condamne des gens à un destin tragique. Les antagonistes quant à eux prenaient tout d’abord un discours qui concernait tout le monde, pour finir par avouer que leur plan n’arrangeait qu’eux (ce qui est en partie faux). Au final, un épisode peut se résumer par : arrivée dans un imaginarium, rencontre avec des personnages, liens avec eux, élément perturbateur, combat, remise à zéro.

Des combats qui manquent de punch

De même, nous pourrions parler des combats. Si le déroulement d’un épisode est relativement linéaire hormis quelques exceptions, les combats sont exactement les mêmes. Bien que les héros bénéficient d’une variété assez folle de transformations, les combats semblent plus être une transition qu’autre chose dans les épisodes. Il n’y a ni surprise ni attaques particulièrement épiques, on suit un déroulement avec une transformation, une première attaque qui échoue, une phrase dite servant de morale/un dialogue avec l’antagoniste de l’épisode, puis la même attaque qui réussit.

Ce qui est plutôt dommage. En effet, les animations semblent reprises, recyclées, les mouvements sont les mêmes. Avec un peu plus de diversité, quelques mouvements et attaques surprises, quelques échanges épiques à l’épée et autres bonheurs d’animations que procurent les combats, l’anime aurait sans doute pu gagner quelques points. Or, ce cruel manque de palpitation dans les combats en serait presque lassant : on n’attend que la fin du combat pour repasser à l’histoire. Vraiment dommage.

Des éléments très flous

Enfin, nous pourrions parler de quelques éléments flous du scénario. Il est possible que l’erreur vienne de moi et mon interprétation. Après tout, l’univers reste malgré tout plutôt complexe. Enfin, venons-en au fait. Tout d’abord, comment peut-on expliquer que Reina connaisse l’univers d’Alice ? Sachant qu’ils voyagent d’imaginarium en imaginarium, et, qu’à priori, personne ne connaissait aucun autre conte. Ensuite, il y a une histoire de compatibilité entre les porteurs de livre vierges et les héros qui peuvent être utilisés. C’est par ailleurs pour cela me semble-t-il que Reina était jalouse de Hiks, celui-ci pouvant se transformer en Alice. Or, plus tard, elle peut désormais également l’utiliser. Nous avons affaire à ce genre d’interrogations, d’éléments un peu flous du scénario.

Une saison 2 ?

Si certains ont absolument adoré l’anime, d’autres au contraire ne l’ont pas du tout apprécié, et l’avis général est plutôt mitigé à son sujet. Ainsi, l’anime récolte une note de 6,15 actuellement sur MyAnimeList, ce qui est, il faut le dire, plutôt bas. Et bien que la fin soit intrigante, dévoilant un pan de scénario encore inconnu, ainsi qu’une partie de Hiks inexplorée et un commencement d’explication au nom « Grimms Notes », une saison deux serait bien incertaine, au vu du résultat qu’à donner cette première saison. Au final, il nous reste à attendre de voir si le jeu débarque dans nos contrées. Et à espérer, pour les fans, qu’une deuxième saison voit le jour.

Plus d’informations sur Grimms Notes The Animation

Enfin, le meilleur moyen reste de voir l’anime par vous-même ! Ainsi, il est composé de 12 épisodes. Diffusé chez nous par ADN, il est adapté du jeu du même nom (édité par Square Enix). Il a été produit par les studios Brain’s Base, notamment connu pour Durarara!!, Amnesia ou encore Blood Lad. Enfin, pour ce qui est du synopsis, le voici :

Il était une fois un monde où chaque événement est écrit à l’avance dans un livre. Un monde de conte où Alice, Cendrillon, le petit chaperon rouge et Aladin se battent contre ceux qui réécrivent les histoires. Un jour, un jeune roturier apparaît avec un livre vierge et se retrouve à combattre les forces du chaos. Commence alors sa légende…

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com