Kaguya-sama

Découverte de l’anime : Kaguya-sama wa Kokurasetai

Des combats, on en voit partout dans les mangas. Mais jamais nous ne parlons du véritable combat de notre vie… Kaguya-sama est là pour nous le rappeler !

En cette saison, nous avons eu divers types d’anime. Du drama, de l’émotion, de l’action… Mais tout cela manquait un peu d’humour. C’est pourquoi aujourd’hui, Wakanim propose un combat, que dis-je, une guerre… Qui pourrait bien vous faire rire.

L’amour est une guerre

Vous l’aurez deviné au titre de cet anime « Kaguya-sama : Love Is War », nous allons parler d’amour. Mais sous un aspect moins… Conventionnel qu’à l’habituel. Ici, l’amour est une guerre psychologique, où le premier à se déclarer est perdant. Faisant usage de stratagèmes poussés et de calculs de génie, Shinomiya et Shirogane se livrent chaque jour des combats sans merci. Revisitant chaque scène iconique des shojo à leur sauce, difficile de savoir qui va l’emporter ! Si l’on voulait se risquer à une comparaison douteuse, l’on pourrait affirmer qu’il s’agit du combat psychologique de Light contre L dans Death Note, mais en amour… Ce que nous ne ferons pas.

L’épisode se découpe généralement en plusieurs petites parties, qui se trouvent toutes être des duels, avec à la fin un gagnant et un perdant. En plus de nos deux héros, d’autres éléments interviennent. Le plus connu étant Fujiwara, jeune fille un peu niaise qui se retrouve mêlée aux affrontements du président et de la vice-présidente du BDE. Et à la moitié de l’anime débarque le quatrième héros, Ishigami. Plutôt paranoïaque (et à juste titre) et très peureux sur les bords, il va apporter un humour un peu plus sombre à l’anime. Enfin, Hayasaka, servante de Shinomiya, sera toujours là pour lancer des piques et taquiner sa maîtresse.

Un concept pas forcément novateur, mais néanmoins très drôle

Il est de plus en plus difficile d’être original. Il n’est donc pas étonnant que le concept ne soit pas « novateur ». L’on retrouve par exemple les personnages types des shojos, à savoir la fille riche héritière et le jeune homme pauvre mais surdoué. Néanmoins, chaque situation est poussée à l’extrême, et finalement très drôle.

Bien que certains moments puissent paraître long, la plupart reprennent des scènes iconiques pour en faire une parodie à la fois surprenante et marquante. L’anime pourrait presque être appelé « Parodie de shojo ». Avec Shinomiya et Shirogane, vous ne verrez plus jamais l’amour de la même façon… Essaierez-vous vous aussi de laisser votre moitié se déclarer avant vous, pour ainsi être le grand gagnant de cette guerre de l’amour ?

Informations sur l’anime

L’anime est plutôt court, puisqu’il comptera 12 épisodes. Sa diffusion a commencé en janvier 2019 et, chez nous, Kaguya-sama est disponible sur Wakanim. Le studio qui a pris en charge cet anime n’est autre que A-1 Pictures, que l’on connait pour bien des œuvres comme Blue Exorcist, Fairy Tail, Sword Art Online ou encore The Seven Deadly Sins. L’opening s’appelle Love Dramatic. Il est interprété par Suzuki Masayuki, écrit et composé par Mizuno Yoshiki, arrangé par Honma Akimitsu, et en featuring avec Ihara Rikka. Concernant l’ending, Kaguya-sama en possède deux. D’un côté nous avons Sentimental Crisis, et de l’autre Chikatto Chika Chika. L’un est interprété par halca, écrit par Miyajima Junko, composé et arrangé par Yamada Ryuhei, et l’autre est interprété par Kohara Konomi, écrit par Fukushima Maki et composé par Fukushima Setsu. Par ailleurs, l’anime est adapté d’un manga qui en est actuellement à son 13ème tome au Japon.

L’académie Shûchiin compte parmi ses rangs les élèves les plus brillants, sur lesquels tous les espoirs reposent. Un jour, au BDE, la vice-présidente Kaguya Shinomiya et le président Miyuki Shirogane se rencontrent et tout laisse à penser qu’ils se plaisent. Mais six mois s’écoulent sans que rien ne se passe ! Ils sont tous deux aveuglés par leur fierté, et ne cherchent qu’à pousser l’autre à se déclarer. Tout le plaisir de l’amour s’éprouve avant qu’il soit avoué ! Une comédie romantique et psychologique qui va faire sensation ! C’est la guerre !

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com