Fruits Basket

Découverte de l’anime : Fruits Basket (2019) !

Un peu moins de 18 ans plus tard, le célèbre shojo Fruits Basket a fait son grand retour dans une nouvelle adaptation anime !

Vivement attendu des fans, l’anime Fruits Basket a fait son grand retour ! Non pas dans une potentielle suite, mais dans une nouvelle adaptation qui a bénéficié d’un petit coup de jeune. L’occasion de découvrir ou redécouvrir ce classique du shojo aux personnages bien particuliers !

Informations sur Fruits Basket

Fruits Basket est à la base un manga sorti en 1999 au Japon et en 2002 chez nous. La série est terminée en 23 tomes, et le dernier est sorti chez nous le 17 octobre 2018. Cependant le shojo avait eu droit à un premier anime en 2001. Le manga avait à l’époque 7 tomes. Ce premier anime a donc été une adaptation en 26 épisodes, avec un final qui, forcément, ne ressemble en rien à ce que donne le manga.

Ce qui nous amène à cette deuxième adaptation, qui, on l’espère, sera fidèle au manga ! Pour le moment, nous n’avons aucune idée du nombre total d’épisodes que contiendra la série. On peut cependant espérer avoir au moins 26 épisodes, comme pour la première, et peut-être même plus ! L’anime est produit par TMS Entertainment, connu pour D.Gray-man, Orange ou plus récemment Megalo Box. Si vous souhaitez vous mettre à Fruits Basket 2019, l’anime est disponible sur ADN et Wakanim ! Quant au synopsis, le voici :

Tohru Honda, lycéenne, vit dans une tente après avoir perdu sa mère, la seule famille qui lui restait. Seulement voilà, l’endroit où elle a posé sa tente est un terrain appartenant à l’illustre famille Soma ! Tohru, en qui Shigure Soma voit des talents de ménagère, se retrouve à habiter avec Yuki Soma, un jeune homme à l’aura de prince charmant, et Kyo Soma qui voit ce dernier comme un ennemi. Mais ce que Tohru ne sait pas, c’est que la famille Soma est touchée par une malédiction depuis des centaines d’années…

Un shojo classique (ou un classique du shojo ?)

Bien évidemment, Fruits Basket est considéré comme un pilier des shojos. Il est donc bien naturel de retrouver des éléments qui, désormais, nous paraissent habituels. Nous nous retrouvons donc avec une jeune héroïne timide et gentille, qui sait à peu près tout faire et qui a des valeurs justes. Accompagnée de ses deux amies, elle cache cependant un lourd secret, mais n’en montre rien. Sa vie va basculer lorsqu’elle va rencontrer des hommes, qui vont peu à peu améliorer son quotidien avec leur présence…

Mais des personnages attachants

Bien qu’il s’agisse de personnages-type pour la plupart, ils finissent bien entendu par être attachants, avec leur petit caractère et leurs problèmes. On se retrouve avec le prince du lycée, ce mystérieux premier de la classe apprécié de toutes les filles et véritable idole taciturne, qui va être d’une infinie gentillesse envers l’héroïne. En antithèse, nous avons le solitaire violent qui provoque sans arrêt l’idole et fait un nombre incalculable d’erreurs sociales en insultant tout le monde, mais qui se retrouve quand même avec un petit groupe autour de lui.

Et au milieu de ceux-là, Tohru, notre héroïne, apprend à mieux les connaître. Malgré leur mésentente, ils arrivent tout de même à s’accorder quand il s’agit du bonheur de l’héroïne. Leur haine se trouve être de la jalousie plus qu’autre chose, et l’on se demande si cette relation va un jour évoluer. En parallèle d’autres personnages vont bien sûr aider l’histoire, qu’il s’agisse des deux amies plutôt spéciales de l’héroïne ou des nouveaux arrivants tout aussi spéciaux…

Et un scénario original

Bien que le déroulement soit relativement classique, il faut admettre que le scénario, lui, s’éloigne des sentiers battus. Ainsi, une humaine parfaitement banale se retrouve confrontée à une malédiction qui pèse sur la famille Soma. Les membres sont associés à des signes chinois, ce qui leur « permet » bien malgré eux de se changer en leur signe, et de communiquer avec leurs semblables du règne animal.

Nous nous retrouvons, tout comme Tohru, à vouloir découvrir tous les personnages et leurs signes, ainsi que les relations entre eux. Chaque nouveau personnage donne lieu à des questionnements comme « est-ce un signe ? Si oui, lequel ? »

Au final, quel sera le rôle de notre héroïne au sein de cette famille maudite ? Qui dit malédiction dit également moyen de la contrecarrer, en général. Serait-ce le but à atteindre ? Difficile d’imaginer quel rôle important pourra tenir la jeune fille, bien que la malédiction concerne des sexes opposés, ce qui donne déjà quelques indices…

En conclusion

Fruits Basket 2019 est un anime à voir si vous êtes en quête de shojos, ou que vous souhaitez vous replonger dans l’univers. Les personnages ont bénéficié d’un petit vent de fraicheur, certains ont même complètement changé de coupe de cheveux ou de couleur de ces derniers. Bien loin de desservir l’anime, il permet au contraire de découvrir la série sous un angle nouveau.

Sympathique shojo mêlant humour et sentiments, il est à voir pour ce printemps 2019. Avec un nouvel épisode tous les vendredis à 19h23, il permet de commencer le week-end dans la bonne humeur ! Laissez-vous tenter par l’histoire de Tohru aux côtés de Yuki et Kyo, et, en général, de la famille Soma…

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com