Binan Koukou

Binan Koukou : La fin de la licence ?

Après un film qui clôture LOVE! sorti en 2017 et la saison HAPPY KISS sortie en 2018, la licence Binan Koukou est-elle définitivement finie, ou de nouvelles saisons sont-elles envisageables ?

La licence Binan Koukou Chikyuu Boueibu est assez incroyable. Elle est sans doute l’une si ce n’est la référence des animes de magical-boy. La série est un véritable mélange d’humour et de parodies. Cependant, elle n’est pas tout le temps appréciée, voire souvent moquée. Mais si les premières scènes peuvent faire penser à quelque chose de vraiment ridicule, l’anime reste vraiment bon et très drôle si tant est que l’on y regarde avec un certain recul. Aujourd’hui, parlons de cette série Binan Koukou, et de son avenir.

L’histoire de Binan Koukou Chikyuu Bouei-Bu LOVE !

L’on pourrait faire un résumé foireux de cet anime comique et fort en émotion. Par exemple : un Wombat rose venu de l’espace demande à 5 lycéens du Club de Défense de la Terre de devenir des guerriers de l’Amour en combattant des monstres objets-du-quotidien. Mais nous n’allons pas le faire. Voici le vrai résumé, qui, vous allez le voir, n’est pas si loin que ça de la description ci-dessus :

Au lycée Binan existe un club de défense de la Terre où ses membres ne font pas grand-chose, jusqu’au jour où un wombat rose débarque et insiste lourdement pour qu’ils protègent la planète. Cinq lycéens vont alors s’armer du pouvoir de l’amour pour combattre les actes malveillants.

Binan Koukou

Source & Credits : Wikia

La première saison : LOVE!

Commençons par aborder la première saison, nommée LOVE ! Celle-ci a été diffusée en Janvier 2015, et produite par les studios Diomedea. Ces studios ont notamment fait Mondaiji-tachi ga Isekai kara Kuru Sou Desu yo?, Handa-kun ou encore le très récent Beatless. Avec 12 épisodes, cette première saison a récolté la note correcte de 7,02 sur MyAnimeList à l’heure actuelle.

Une première saison centrée sur la parodie

Lors de cette première saison, un rythme s’installait peu à peu. Nos héros se retrouvaient dans les bains Kurotama, discutaient d’un sujet particulier, puis se retrouvaient confrontés à un monstre faisant écho à ce sujet. Les thématiques étaient diverses et variées, et les références ne manquaient pas. Pour faire plus Shonen, certains épisodes étaient orientés dramatiques, avec des disputes, des doutes, et de bons dénouements.

L’on a souvent retrouvé les situations types des animés de combat : de l’épisode classique de la plage, au test de courage, en passant par des combats avec des attaques spéciales, des héros qui se sacrifient pour sauver leur camarade… Et des méchants toujours plus méchants.

Au final, mine de rien, beaucoup de personnages s’ajoutent à l’intrigue. Une dispute datant de la primaire refait surface, et, si l’on peut la décrire de ridicule de part sa symbolique (alias le curry), le final est pour le moins inattendu, mélange d’action et de… mecha ?

Le final est pour le moins étrange, et si tout est bien qui finit bien, on a un peu de mal à s’imaginer une suite. Les disputes ont été réglées, héros et antagonistes se réunissent tous aux bains Kurotama, essayant d’oublier tous les événements du Conquest Club

Binan Koukou

Source & Credits : Illustration officielle de l’anime

La deuxième saison : LOVE! LOVE!

Vient ensuite la deuxième saison en Juillet 2016. Celle-ci est composée de 12 épisodes également, mais le studio a changé entre temps. Cette fois-ci, c’est Studio Comet qui s’en charge. Choix plutôt étonnant, le studio ayant en grande majorité produit des animés cultes, mais qui commencent un peu à dater. Nous pouvons citer School Rumble, Initial D ou encore le Captain Tsubasa de 1994.

Une deuxième saison qui change d’humour

LOVE! LOVE! va connaître quelques changements vis-à-vis de la saison 1. Si les héros étaient directement pris pour cible dans le premier, cette fois-ci, nos antagonistes ont une cible plus… inattendue. Alors que le Conquest Club et les Battle Lovers avaient enfin fait la paix, le Conseil des Étudiants part en voyage. Pendant ce temps, deux adversaires redoutables vont faire leur apparition. Étrangers et rapidement aimés et admirés de tous, les frères VEPPer débarquent au lycée Binan.

Tout comme le Conquest Club, les deux frères jumeaux vont créer des monstres. Cependant, il semblerait qu’ils vouent une haine à Yumoto Hakone en particulier. Cette seconde saison va également être centrée sur Gora Hakone, et développer la relation des deux frères. Hormis cela, l’esprit ne sera plus vraiment Shonen. L’humour sera bien entendu toujours présent, mais sous une forme plus différente. Ici, les héros vont peu à peu se lasser de leur rôle de Battle Lovers. L’humour sera plutôt centré sur les références à l’anime, les personnages en parlant de manière explicite, ou sur leur non-volonté de se battre. Nous avons droit à des héros ignorants royalement les monstres… Et En Yufuin se retrouve au centre de l’humour la plupart du temps. Alternant entre allusions à l’anime dans lequel il se trouve et changement d’humeur voire exagérations, le personnage s’est illustré comme l’un des plus appréciés de la série.

Cependant, le héros, le leader des Battle Lovers, c’est bien Yumoto Hakone. Et si l’on est habitué à le voir enjoué, toujours à mener l’équipe, la fin de saison nous montre un Yumoto beaucoup plus enragé. Avec une pointe de drama et une perte de contrôle, le combat final aura eu des airs très épiques et assez impressionnants. Même si tout est bien qui finit bien, cette fin nous aura montré un côté sombre surprenant mais loin d’être déplaisant dans cette série où l’on ne s’y attendait pas vraiment.

L’OAV qui met fin à LOVE!

Enfin, avec cette fois-ci trois LOVE!, Studio Comet nous offre un OAV conséquent, puisqu’il dure un peu moins d’une heure. Sorti le 26 août 2017, cet OAV met fin à la série LOVE!, non sans émotion.

La fin de l’année approche, et très bientôt, les deux terminales du groupe vont partir. En Yufuin et Kinugawa Atsushi quitteront le lycée, feront leurs études supérieures, bref ne feront plus partie du club. De toute façon le Conquest Club a fini ses activités, tout comme les VEPPer. Il n’y a plus rien à craindre de potentiels monstres. Le monde n’a plus besoin des Battle Lovers. Et si quatre des membres ne semblent pas tant affectés que ça par la nouvelle, il n’en est rien pour Yumoto.

Le jeune garçon est en effet particulièrement déprimé par cette nouvelle. Il ne veut pas que l’année se finisse, ne veut pas quitter ses amis. Il ne comprend d’ailleurs pas pourquoi il est le seul attristé par cette nouvelle. L’épisode va laisser place à un Yumoto déprimé, qui comprend un monstre, et qui, au final, à besoin du pouvoir des Battle Lovers autant que le monstre.

L’OAV alterne entre un récapitulatif, une partie très musicale comprenant des chansons de chaque personnage, humour, drama, pour finir par des adieux ô combien larmoyants. L’on comprend que c’est la fin des Battle Lovers, il n’y a plus d’espoir. L’on ne peut que dire adieu à Scarlet, Cerulean, Epinard, Sulfur et Vesta.

Et soudain, tout droit venu non pas des étoiles, mais d’Honyala Land

Alors que l’on avait définitivement abandonné l’espoir de revoir nos héros, l’annonce d’une nouvelle saison étonne. Se nommant HAPPY KISS, elle est sortie en avril 2018 et compte 12 épisodes. Toujours faite par Studio Comet, elle semble à la fois similaire et différente de LOVE!. Nouveaux héros, mais environnement similaire…

LOVE! avec de nouveaux héros ?

La saison HAPPY KISS est plutôt difficile à juger. Indiquée comme étant la suite de LOVE!, l’on se demande au début en quoi. L’établissement est le même, le club est le même, les bains sont les mêmes, mais les personnages principaux diffèrent. Bien que les caractères de chacun puissent facilement être attribués aux nouveaux personnages, la nouvelle saison a choisi de faire de l’alter ego de En Yufuin le leader du groupe. Nous nous retrouvons donc avec un personnage principal nonchalant, qui nous fera bailler plus d’une fois de part sa flemme. Le dynamisme de Yumoto manque.

Hormis cela, les épisodes ressemblent étrangement à des mix des deux premières saisons de Binan Koukou. Alternant entre les deux humours, l’on a une impression de déjà-vu. Cette nouvelle saison abordait des thèmes parfois bien plus graves que dans la première saison tels que l’anorexie, mais traités avec encore plus de légèreté, ce qui est vraiment dommage.

Nous apprenons plus tard que l’histoire se déroule 10 ans après nos Battle Lovers. Si certaines mécaniques sont différentes telles les costumes, ou les origines des mascottes, beaucoup d’éléments font néanmoins penser à la saison 1, qu’il s’agisse de la dispute, ou de la fin avec un mecha. Même si la fin est touchante et que certaines morales sont vraiment bonnes à prendre, l’anime aura été assez inégal.

Une suite à HAPPY KISS ?

HAPPY KISS a beaucoup divisé. Si certains n’ont pas du tout accroché pour le manque d’innovation et la nonchalance du héros, d’autres ont au contraire qualifié cette saison de « meilleure de toute la licence ». Au final, si cette saison nous aura appris quelque chose sur la licence Binan Koukou, c’est que l’histoire ne finit jamais.

Pour dire cela simplement, il sera toujours possible de créer des histoires sur ce lycée de garçons. Il suffit pour cela d’un groupe de lycéens au Club de Défense de la Terre, et d’un monde ou d’une planète envoyant une bestiole étrange pour appeler à l’aide… Même si les héros actuels ne reviennent pas, d’autres prendront sans doute la relève.

Si les studios le veulent, ils peuvent très bien continuer encore longtemps comme ça. Il est donc difficile d’affirmer si oui ou non Binan Koukou aura une suite. En revanche, l’on peut s’interroger sur la nécessité d’une suite. Dans la licence, on a remarqué que les doubleurs finissaient souvent par chanter. La licence Binan Koukou possède d’excellentes chansons, on ne peut le nier. Mais hormis cela, les studios auront-ils l’envie de se renouveler au niveau du scénario, pour surprendre les fans des deux premières saisons ? En continuant comme ça, si il n’y a aucun renouvellement, la série a t-elle encore un avenir ? Ou va t-elle peu à peu sombrer, faute de popularité ?

Un peu plus sur Binan Koukou…

En France, l’on peut regarder toutes les saisons sur Crunchyroll. La série n’a pas bénéficié de beaucoup de dérivés, et, malheureusement, aucun coffret DVD ou Blu-Ray n’est disponible à la vente, même si l’on a toujours un petit espoir… Hormis cela, beaucoup des produits sont des CD, contenant les OST et chansons de nos héros et antagonistes préférés. A côté, il existe un Artbook de la série animée parlant de la première saison, et une Nendoroid de En Yufuin.

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette série ? Des différentes saisons ? Attendez-vous une suite ? Aimeriez-vous plutôt que cela se finisse maintenant ? Souhaiteriez vous qu’un coffret DVD/Blu-Ray voit le jour ?

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com