91 Days

91 Days : Une famille, un survivant, une vengeance.

Amoureux de suspense, d’action et de drames, parlons aujourd’hui d’un anime de 12 épisodes qui saura vous satisfaire : 91 Days.

Bien que les sorties de ce début d’année 2019 soient excellentes, il est aussi bon de parler également d’anciens animes qui se sont trouvés plutôt marquants. Amateurs de drame, vous suivez sans doute The Promised Neverland à l’heure actuelle. Mais si vous aimez les histoires aux penchants un peu plus probables, plus réalistes, moins fantastiques, alors 91 Days vous attirera sans doute. Mélange de combats, de trahison et de manipulation dans un milieu mafieux, nous allons suivre de près une vengeance viscérale.

Informations principales sur 91 Days

L’anime commence à dater un petit peu, étant sorti en juillet 2016. Il a été produit par le studio Shuka, connu pour Durarara!! et Natsume Yuujinchou. La série principale est composée de 12 épisodes, un épisode récapitulatif et un treizième épisode qui pourrait être classé d’OAV. A côté, il existe 91 Daze. D’une durée de 7 épisodes, il s’agit d’épisodes comiques de 2 minutes mettant en scène Nero, Angelo et parfois Corteo. Chez nous, il est licencié par Crunchyroll.

Dans le quartier Lawless, la loi n’a aucun pouvoir, la mafia règne sur les rues et de l’alcool illégal circule librement. Autrefois, Avilio vivait dans ce quartier, mais après un conflit avec la mafia conduisant à l’assassinat de sa famille, il n’a cessé de se cacher. Plus tard, Avilio reçoit une lettre d’une mystérieuse personne qui ranime son envie de vengeance. Il retourne à Lawless, s’infiltrant dans la famille Vanetti et devient proche de Nero, le fils du parrain.

Il est l’heure de sombrer dans le désespoir…

L’anime est une véritable tragédie. Nous sommes plongés aux côtés d’un héros torturé par son passé. Nous ne savons pas ce qu’il a fait pendant toutes ces années de battement. Tout ce que nous savons, c’est qu’il n’a pas chômé. Rentrant dans une quête de vengeance, il va courir les pires risques pour accomplir ses meurtres, allant jusqu’à se servir de son meilleur ami pour atteindre ses buts.

Mélangeant suspense, combats et milieu mafieux, 91 Days surprend. Les personnages sont pour la plupart attachants, bien qu’une envie de tordre le cou à certains soit présente. Nos deux héros sont particulièrement touchants. D’un côté, Nero a sur lui la pression de l’héritage des Vanetti. Faisant ses preuves comme bon prétendant de chef de famille, il s’attire cependant bien des problèmes, et tout le monde veut sa mort. Peu à peu, il va d’ailleurs perdre tous ses alliés, ses amis. De l’autre, Angelo doit côtoyer quotidiennement les assassins de sa famille pour accomplir sa vengeance. Il vit chaque jour avec la pression d’être potentiellement découvert comme traître.

La relation de ces deux personnes est d’autant plus complexe que l’on se demande comment elle va finir. Si Angelo doit également se venger de Nero, il semble s’en être énormément rapproché. Ainsi, le dénouement final est comme l’anime. Surprenant par quelques aspects, poétiques, avec une morale et des répliques que l’on ne risque pas d’oublier.

91 Days, sous-côté ?

Bien que l’opening soit parfois présent dans quelques vidéos, l’anime n’a pas plus fait parler de lui que ça. Il mérite pourtant toute notre attention, de par son intrigue, ses personnages, sa manière de jouer avec nos nerfs. Violent, manipulateur, poétique, parfois drôle, l’anime est à voir pour tous les amateurs du genre. Il nous plonge au cœur d’une vengeance classique chez les animes, mais qui ici, va aller jusqu’au bout de la chose. Avec la vengeance comme cœur de 91 Days, elle est ici un but, qui ne sera pas atteint sans conséquences.

Le 13ème épisode

Bien que la série soit finie en 12 épisodes, un épisode se présentant comme le treizième de la série est apparu en Juillet 2017. Il n’est cependant pas du tout une suite à la scène finale, mais au contraire des souvenirs du passé ou de petits moments inédits. N’étant pas du tout dans la même ambiance que le reste de la série, il se veut léger, évoquant le passé avec bonheur et délicatesse. On a notamment deux explications sur les relations d’autrefois, et une scène inédite entre Nero et Angelo. Bien que l’épisode ne soit clairement pas nécessaire et important dans l’intrigue, il permet de relâcher l’atmosphère angoissante de l’anime, après un final troublant.

Ainsi, nous avons tout d’abord une scène avec Nero enfant. Il est ici question d’un moment évoqué avec Angelo, à savoir la sortie au cirque. On a ainsi une image de la relation qu’entretenaient déjà Nero, Frate et Vanno, et des sales coups que préparait déjà notre Vanetti favori.

En autre scène du passé, nous avons la rencontre entre tous les « gros bonnets ». A savoir : Lagusa Testa, Alary Ganzo, Vanetti Vincent et Orco entre autres.

Enfin, une petite partie de l’épisode montre Nero malade et Angelo s’occupant de lui, avec quelques souvenirs de Nero sur son enfance.

Au final

91 Days est un très bon anime, à visionner si vous n’avez pas peur du drame. Si vous êtes adeptes de combats mafieux, de personnages aussi classes qu’attachants, et de morts larmoyantes, alors foncez.

Share

EiramMug, rédactrice MugMoi, pour vous servir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com