Spider-Man PS4, peter parker

Spider-Man PS4 – Le Jeu de l’Année ?

Après de longues années d’attentes, Spider-Man PS4 est enfin là ! Annoncé comme le messie pour les fans de super-héros et du tisseur du monde entier, le jeu est-il à la hauteur des attentes ?

Depuis son annonce à l’E3 2016, Marvel’s Spider-Man était attendu, très attendu. Le dernier jeu super-héroïque, c’était Batman : Arkham Knight, en 2015 déjà. Même si il ne révolutionne pas la formule, ce nouveau jeu par Insomniac Games (Sunset Overdrive) est un énorme plaisir qui satisfera tous les fans de l’homme-araignée !

Concentrons nous, point par point, sur tous les aspects du jeu.

spiderman ps4

Sources & Credits : playstationlifestyle.net

Un scénario époustouflant !

Il faut se le dire, Spider-Man PS4 a tout pour être un grand film de super-héros. Loin d’un Spider-Man Homecoming, celui-ci mise sur l’essence de Peter Parker, de sa vie et des enjeux que cela lui coûte.

Le postulat de base est simple :

Nous retrouvons Peter à ses 23 ans, cela fait bientôt 8 ans que ce dernier est Spider-Man. Après avoir défait Wilson Fisk , ce dernier devra affronter de multiples menaces tel que Les Sinister Six pour pouvoir sauver New-York. Mais sa vie sentimentale sera elle aussi bouleversé avec le retour de Mary-Jane.

La mise en scène spectaculaire et les multiples personnages tous travaillés rendent cette aventure encore plus vraie. En passant de Peter à Martin Li ou encore d’autres personnages que je ne vais pas citer pour ne pas vous gâcher la surprise, ils sont tous d’une profondeur peu souvent vue pour un jeu-vidéo .

En près de 20 heures de jeu pour finir l’aventure principale, l’histoire révèle de nombreuses surprises. Surtout par rapport aux antagonistes de l’homme araignée cachés par la promotion. Donc gare aux spoilers !

L’immersion du jeu est d’autant plus renforcée par de magnifiques cinématiques qui nous font poser la manette pour profiter encore plus de la relation entre les personnages principaux.

C’est simple, en jouant à Spider-Man, j’ai eu l’impression de voir une suite spirituel à The Amazing Spider-Man 2. Le doublage en VF de Donald Reignoux n’aide pas vraiment à dire le contraire, doubleur de Parker dans les  deux Amazing Spider-Man.

La fin, en apothéose et très osé (c’est du jamais vu pour le tisseur) nous promet quand à elle un deuxième épisode encore plus spectaculaire.

Des graphismes à la hauteur !

On ne va pas se mentir, Spider-Man PS4 est beau, très beau. Manhattan n’a jamais été aussi bien modélisé et soigné. C’est un réel plaisir de s’y balader, même après plusieurs heures de jeu. Les quartiers sont variés pour éviter la répétition et on ne se lasse jamais d’explorer cette ville plus vivante que jamais.

Les personnages sont tous extrêmement bien modélisés et les textures pousseront la PS4 jusqu’à ses limites. Le jeu avec la lumière et les éclairages, que ce soit de nuit comme de jour, est bluffant. Le crépuscule sur New-York est peut-être l’une des plus belles choses que vous pourrez voir dans ce jeu.

Le niveau de détails et finitions se remarque encore plus dans les rues qui n’ont jamais été aussi vivantes.

spiderman

Sources & Credits : gamekult.com

Un gameplay jouissif mais qui ne surprend pas !

En outre, le gameplay de Spider-Man PS4 reprend point par point celui des gros blockbusters vidéo-ludiques de ces dernières années initié par les Batman Arkham. Un système d’esquive pendant les combats, des gadgets et des combos… Vous ne serez pas dépaysés devant le jeu.

C’est simple, oui, mais très bien maîtrisé. C’est un réel plaisir de combattre avec Spidey, surtout grâce à ses gadgets de toile assez inventifs et la verticalité qui font que les combats ne sont jamais lassants et très intuitifs.

Le système de costumes déblocables au fur et à mesure du jeu est lui aussi très intéressant. Permettant d’améliorer notre personnage tel un RPG où trois arbres de compétences (Tisseur, Innovateur et Défenseur) vous permettent de débloquer de nouvelles capacités.

Et que dire du système de toiles et de balades dans la ville extrêmement aboutit. C’est simple, nous sommes Spider-Man et New-York est notre terrain de jeu. C’est intuitif est tellement plaisant à jouer qu’on en oublierait presque l’histoire principale. Les déplacement sont fluides, impeccables et le jeu ne descendra jamais en dessous de 30 FPS.

Mais des petits bémols !

Spiderman-Man sur PS4 n’est pas un jeu parfait. Il souffre de la répétitivité de ses phases d’infiltration, de son IA bien trop simpliste, de la musique pas vraiment mémorable et d’une de ses mission avec Black Cat, vendue comme teaser pour le futur DLC du jeu.

En bref, Spider-Man par Imsomniac est un excellent jeu mais surtout une très bonne aventure du tisseur. Grâce à son scénario et ses personnages aboutis, le jeu nous emmène plus loin que dans une simple aventure de super-héros. C’est fun, très beau, plaisant à jouer et avec une durée de vie conséquente pour tout faire en 100% (minimum 25 heures).

Si vous cherchez une suite spirituel aux The Amazing Spiderman, voici votre messie !

Share

Rédacteur comics et cinéma chez MugMoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com