Friday 13th : que vaut-il actuellement ?

Ah Jason, le mythique tueur du très célèbre slasher « Vendredi 13 » sorti en 1980 et réalisé par Cunnigham est sans aucun doute le film de psychopathe le plus emblématique de sa catégorie. Long métrage qui a conduit à la création de produits dérivés tels que des jeux vidéos. Aujourd’hui Mugmoi vous propose la découverte de Friday 13th sorti le 26 mai 2017 sur PS4, Xbox One et PC.

 

 

Friday the 13th : un soft né d’un financement participatif

Déjà, que raconte Friday 13th ? Le film original nous raconte l’histoire d’un enfant déformé qui meurt noyé dans le lac en plein été. Pourquoi s’est-il noyé ? Car les moniteurs étaient… Occupés. Folle de rage, Pamela Vorhees, mère de Jason Vorhees, le fameux petit garçon mort noyé, souhaite se venger en tuant les moniteurs. Telle est l’histoire du tout premier Vendredi 13, et par la suite une bonne dizaine de film à l’effigie du tueur au masque de Hockey sont réalisés.

Le jeu dont nous allons vous parler, Friday 13th est un soft développé par Gun Media et Illfonic. Il a été annoncé via un KickStarter qui a engrangé la coquette somme de 825 000 dollars ! Indéniablement la nostalgie de Jason a prit le pas.

Jason

Crédits & Images : Game Revolution

Le jeu a été également financé sur le site BackerKit avec un total de 423 000 dollars, ce qui nous fait un total de 1 248 000 de dollars, un budget assez confortable pour permettre aux développeurs de nous offrir un jeu digne d’une licence aussi mythique que Vendredi 13.

Cunnigham réalisateur du film a participé au développement, et Harry Manfredini compositeur de la bande son du film a aussi réalisé la bande son du jeu : de quoi satisfaire les fans les plus assidus.

Les personnes ayant financé le jeu sur Kickstarter auront un skin de Jason très sympatoche qui représente un Jason enflammé et très flippant. Dommage je n’ai pas pu l’avoir ! Mais je le vois très rarement lorsque je joue au jeu.

Un contenu pauvre mais qui s’étoffe !

Il y a quasiment un an, Friday 13th pointait le bout de son nez sur nos machines. Néanmoins, le soft à sa sortie se contentera uniquement de vous offrir un mode multijoueur en ligne avec 4 cartes et des serveurs qui beuguent, et un jeu en version anglaise (un handicap pour les personnes qui ont du mal avec la langue de Shakespeare) : de quoi attiser la grogne des joueurs.

 

Le principe du jeu est très simple : le soft se présente comme un multijoueur en ligne où vous avez le choix d’incarner Jason, ou un moniteur. Toutefois, c’est le jeu qui choisira qui vous incarnerez au cours d’une partie. Vous pourrez dans le menu des options choisir de privilégier d’être moniteur ou Jason.

Du point de vue du moniteur, vous avez pour objectif de survivre en explorant la carte : vous devrez alors aller de maison en maison afin de trouver une arme (qui n’est pas éternelle et se brise si vous frapper Jason assez régulièrement) et d’autres item qui vous permettront de tenir comme des couteaux suisses, des soins et une carte du camp ou vous serait amené à survivre. Car en effet, le jeu ne vous fourni pas un plan, c’est à vous de le trouver !

Jason part 2

Crédits & Images : Kotaku Australia

En tant que moniteur, vous aurez plusieurs possibilités pour survivre : vous enfuir avec la police, vous enfuir en voiture ou en bateau, ou tout simplement attendre patiemment la fin de la partie (qui dure 20 longues minutes). De plus votre moniteur aura une barre d’endurance, car oui plus vous courez, plus vous fatiguez ! Egalement, Friday 13th a travaillé sur différentes caractéristiques des personnages comme par exemple la discrétion, la chance, ou la capacité de réparation. Il existe d’autres attributs que je vous laisse le plaisir de découvrir.

Comme son nom l’indique, la discrétion consiste à ne faire aucun bruit, car Jason peut vous entendre et savoir ou vous êtes. La chance consiste à avoir la capacité de tomber facilement sur des objets clés comme les couteaux suisses ou des bidons d’essence pour démarrer le bateau ou la voiture. Et la capacité de réparation consiste pour votre moniteur de remplir facilement le réservoir de la voiture ou de mettre en route le bateau par le biais d’un QTE. Plus votre personnage est intelligent, moins de QTE vous aurez à faire ! Alors choisissez bien votre personnage.

En tant que moniteur, si vous trouver une petite station de radio, vous pourrez invoquer Tommy Jarvis, le seul personnage qui a réussi à tuer Jason dans toute la saga. Tommy Jarvis aura un fusil, une excellente endurance et discrétion ainsi qu’un couteau suisse (idéal si Jason vous attrape, vous pourrez lui planter dans le cou afin de vous enfuir).

D’ailleurs dans le jeu, Jason est tuable, mais très difficilement, il vous faudra faire une manipulation spécifique pour le faire, je vous laisse le soin de savoir laquelle.

SI vous êtes amenés à incarner Jason, vous allez prendre votre pied. Vous aurez le choix entre plusieurs Jason, mon favori reste le Jason Parti 8 avec sa veste en cuir et sa hache, et Jason Part 2 avec le sac en tissu sur la tête et la pioche, très flippant !

Votre objectif sera de tuer les 8 moniteurs présents sur la carte, vous pourrez les tuer de plusieurs façons et avec un certain panache. Vous pourrez ouvrir leur mâchoire, balancer une hache en pleine tête ou carrément les tuer en les empalants s’ils sont caché sous un lit. En clair, Friday 13th rend hommage à Jason en le mettant en scène. On adore.

Jason meurtre

Crédits & Images : Gamerant

Egalement, tout comme les moniteurs, les différents Jason auront leur avantages et leur faiblesses, par exemple Jason part 2 peut courir alors que le Jason part 8 ne peut pas courir mais défonce très rapidement les portes. Il vous faudra choisir votre Jason favori avec parcimonie.

Jason aura plusieurs pouvoirs comme la téléportation, les déplacements rapide, le pouvoir de vous déplacer en silence, et le pouvoir d’avoir une sorte de vision infrarouge pour détecter vos victimes. De quoi rendre le jeu particulièrement oppressant.

Après plusieurs parties le constat est sans appel : le jeu est trop pauvre en contenu et lasse très très vite.

Illfonic et Gun Media ont alors travaillé sur un mode hors ligne et la réponse ne se fit pas trop attendre : Friday the 13th nous propose un mode hors ligne : vous jouer comme ci vous êtes en ligne, mais contre des bots. Et c’est plutôt sympa quand on a pas envie de s’embêter avec son réseau internet et également des cartes supplémentaires. Les développeurs en ont rajouté des nouvelles, mais ont aussi mis des cartes plus courtes, ce qui dynamise le gameplay. Les développeurs ont également traduit le jeu en Français, bon la traduction est approximative mais on apprécie largement les efforts réalisés : des développeurs qui soient aussi réactifs et à l’écoute, c’est très agréable !

Plus récemment, Friday the 13th se dote d’un mode défi : vous incarnez Jason et vous avez différentes missions à accomplir. Les défis sont assez exigeants : vous ne devez pas être repéré, et vous devez tuer tout le monde. Et ce n’est pas simple. Indéniablement le soft rallonge sa durée de vie !

Faut-il acheter Friday 13th ?

C’est une question que l’on se pose naturellement quand un jeu tel que Friday 13th sort.

Les débuts du soft de Gun Media et Illfonic n’ont pas été franchement une réussite, son contenu pauvre et son manque de challenge rendait le jeu rapidement désuet. C’est le ressenti que j’ai eu lors de mes premières parties, ce qui m’a conduit à faire un break sur le jeu.

Tommy Jarvis

Crédits & Images : Friday 13th Official Website

Les développeurs ont travaillé très dur avec l’ajout de nouveaux contenus tels que les Emotes idéals pour communiquer, des nouvelles tenues, des nouvelles maps plus petites pour dynamiser le jeu, également un mode hors ligne et un mode défi. Par le biais de ces ajouts, Friday 13th a su se renouveler et redonner de l’intérêt aux joueurs ! On appréciera l’effort réalisé et qui a été très apprécié par la communauté de joueurs.

Cerise sur le gâteau, les développeurs depuis 2017 travaillent sur un mode de jeu totalement inédit : le mode Paranoia. Selon les spéculations, ce sera un mode dans lequel vous devrez trouver le tueur, qui se trouve parmi les moniteurs. Jason ne sera donc pas de la partie. Pour ma part, il me tarde de découvrir ce mode.

Je vous laisse admirer le trailer psychédélique du mode et sa musique absolument géniale issue du film Suspiria :

 

 

Pour les potentiels acheteurs de Friday 13th, je vous annonce d’ores et déjà que même si le jeu n’est pas graphiquement super beau (mais pas vilain non plus), Friday 13th est un titre qui vaut le détour, et les ajouts récent de contenu m’incite à vous convaincre encore plus de vous le procurer. L’ambiance du slasher est bien présente, la bande son est flippante à souhait, et le fait d’incarner Jason, le tueur en série le plus apprécié de la planète est un véritable régal. On y retrouve la brutalité du personnage et son charisme inimitable. En clair, Friday 13th est à ne rater sous aucun prétexte. Pour ma part, je retourne faire des nuits blanches sur Friday 13th !

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com