Glass affiche

Glass : Qu’attendre du nouveau film de Shyamalan ?

En pleine effervescence de productions super-héroïques (Avengers, Ant-Man, Shazam, Aquaman…), il y en a pourtant une qui sort du lot. Glass, réalisé par M Night Shyamalan, est la suite de deux films du réalisateur.

1 – Incassable (2000)

Affiche du film Incassable

Source & Credit : Deviantart.com

Sorti peu de temps avant le phénomène X-Men ou Spider-Man et bien avant la trilogie The Dark Knight, Incassable nous présentait pour la première fois de manière réaliste l’histoire d’un super-héros.

David Dunn, gardien de sécurité, est le seul survivant d’un accident ferroviaire. N’ayant aucune blessure, il sera contacté par Elijah Price, homme souffrant de la maladie des os de verre. Ce dernier cherche à savoir si des êtres aux capacités surhumaines existent.

Le scénario est très bon et la réalisation de Shyamalan est incroyable. Bien que le film n’ait pas eu le succès escompté au box office (250 millions pour un budget de 75), il acquit une certaine notoriété au fil du temps, et se trouve aujourd’hui être l’un des meilleurs films du genre.

2 – Split (2016)

affiche du film Split

Source & Credits : Cineswag

Après Le Dernier Maître de l’Air (2010) et After Earth (2013), le public se détache de Shyamalan. Il faut attendre 2015 pour qu’il retrouve son aura et regagne la confiance des producteurs avec le très sympathique The Visit. Ainsi, Split sort en 2017, offrant l’une des plus belle performance de James McAvoy.

Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher. Mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

Alors que la place du doute dans Incassable est absente, elle est beaucoup mieux gérée dans Split. Est-il réellement possible de développer des capacités extraordinaires de par notre simple conviction ? Le film est un très bon thriller et McAvoy est au top. La surprenante scène de fin révélant Bruce Willis dans la peau de David Dunn fonctionne à merveille, nous comprenons que La Bête est donc un vilain et qu’il sera traqué par l’incassable ! Le « Shyamalan Cinematic Universe » est en marche !

3 – Glass (2019)

Affiche de Glass

Source & Credits : Hoyconsolas

Ça y est. David Dunn, Mr Glass et la Bête sont réunis dans un film qui s’annonce très bon. Encore une fois, les thèmes de Shyamalan seront au centre de ce film : la croyance, le choix ainsi que le destin.

Peu de temps après les événements relatés dans SPLIT, David Dunn – l’homme incassable – poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre, Elijah Price, suscite à nouveau l’intérêt des forces de l’ordre en affirmant détenir des informations capitales sur les deux hommes…

Le film devrait surement être le dernier sur les personnages de Incassable et Split, faisant ainsi une trilogie (bien que Split ne soit pas la suite directe de Incassable). En attendant, beaucoup d’espoirs sont placés dans Shyamalan, puisque les deux premiers films se sont avérés bon. Un troisième opus tout aussi bien serait le bienvenu.

 

Share

Rédacteur ciné mais pas que, car il faut, au mépris du danger, toujours avancer vers l'inconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com