Les Animaux Fantastiques 2

Critique « Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald » réalisé par David Yates

L’heure est venue de retrouver le monde des sorciers ! Alors que Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald domine le box-office US et français, est-ce que cette suite au film de 2016 répond aux attentes des téléspectateurs ?

1 – Mise en contexte

Sources & Crédits : Nerdist

Arrivé sur nos écrans en 2016, Les Animaux Fantastiques nous replongeait dans l’univers de Harry Potter mais 70 ans auparavant. Le film fonctionnait, n’ayant pas un scénario poussé il arrivait quand même à nous présenter de nouveaux personnages intéressants aperçus ou mentionnés dans la saga Harry Potter, le système magique des États-Unis et bien entendu des animaux fantastiques ! Dans le fond ce film était un bon spin-off de l’univers et annonçait des suites d’une grande importance avec la présence du célèbre mage noire Gellert Grindelwald, interprété par surprise par Johnny Depp.

Prévue comme étant une trilogie, Les Animaux Fantastiques devient finalement une saga composée de 5 films se déroulant sur une période de 20 ans (1927-1945). Si le premier film pouvait paraître anecdotique pour le simple spectateur, le fan lui savait que cela amènerait au combat légendaire opposant Grindelwald à Albus Dumbledore. Alors la question est, est-ce que ce deuxième opus est supérieur au précédent ?

2 – Le Scénario

Grindelwald

Sources Crédits : Variety

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

Le scénario, comme pour Les Animaux Fantastiques premier du nom, est assuré par J.K Rowling, auteure de la saga Harry Potter en personne. Si l’on sent que l’écrivaine veut faire évoluer son monde magique ainsi que sa complexité, elle a aussi du mal à le retranscrire dans un film. Autant le scénario du premier film était très convenu, ne cherchant pas à compliquer la situation, autant celui-ci en fait trop.

En effet, il part dans tous les sens, laissant planer un suspens sur une supposition faite en milieu de film alors que l’on sait que cela ne peut pas être le cas. Puis quand vient l’heure des « explications », on a le droit à une scène très mal gérée faisant le lien entre nouveaux et anciens personnages. En conclusion, cela serait certainement bien passé en livre mais en film ce n’est pas le cas. Sinon le scénario est très intéressant, choisissant de se concentrer sur la plupart des personnages et notamment sur le méchant Grindelwald, pour que l’on comprenne sa vision du monde des sorciers.

L’histoire de ce film est donc plus sombre et a aussi de plus grands enjeux que le précédent film, malheureusement certaines scènes sont longues, voire incohérentes pour quelques unes.Et cela pour ne rien apporter d’autre… De plus, la fin du film nous laisse avec une révélation qui n’était pas forcément nécessaire bien que cela alimente l’envie de voir le prochain.

3 – La Réalisation

Norbert et Thésée Dragonneau

Sources & Crédits : Allociné

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald est réalisé par David Yates. Réalisateur du premier film et des 4 derniers volets de la saga Harry Potter, il sait très bien comment mettre en scène la magie à l’écran. Sa réalisation est donc très correcte sauf pour la scène d’introduction qui est assez illisible malgré le plein d’effets spéciaux.

Pour ce qui est du reste, c’est bien. Les moments importants sont réussis et il s’en sort bien même quand le scénario pourrait rendre les scènes compliquées. Et si le film a un point fort, c’est sans nul doute dû à la magnifique partition composée par James Newton Howard qui nous livre des musiques épiques et très sombres.

Les acteurs sont tous bons mais malheureusement Jude Law, l’acteur jouant Dumbledore, n’a pas un temps de présence à l’écran très important. Mais le peu qu’il a est vraiment bien. Johnny Depp est vraiment excellent, Eddie Redmayne et Callum Turner, les deux Dragonneau sont appréciables. Puis l’autre actrice faisant la différence est Zoë Kravitz qui nous délivre une Leta Lestrange tiraillée de sentiments. Les décors sont magnifiques et les effets spéciaux très bons eux aussi.

4 – Conclusion

Queenie, Grindelwald, Dumbledore et Norbert

Sources & Crédits : MovieWeb

En conclusion Les Crimes de Grindelwald n’est pas un mauvais film, il est même plutôt correct, seulement il aurait pu être beaucoup mieux. Le film fonctionne un peu trop comme un teasing du prochain film, contrairement au premier film qui avait une fin. Certes c’est une saga de film qu’est Les Animaux Fantastiques mais chaque Harry Potter avait un début et une fin (sauf pour l’avant dernier mais il était en deux parties). On pourrait dire qu’au final Le Seigneur des Anneaux fonctionne dans ce sens mais la trilogie était composée de films qui se faisaient suite directement. Car dans ce deuxième opus, il ne se passe pas grand chose. En attendant, cela pourra certainement donner quelque chose de globalement bon lorsque les prochains films sortiront et que l’on assistera à un combat épique entre Dumbledore et Grindelwald pour le dernier volet.

Share

Rédacteur ciné mais pas que, car il faut, au mépris du danger, toujours avancer vers l'inconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com