Les trois Spider-Men

Critique de « Spider-Man : New Generation »

Alors que Marvel est le n°1 dans la production de films de super-héros, c’est DC qui domine le côté films d’animation. Pourtant en cette fin d’année, nous avons le droit à la sortie d’un film d’animation d’un héros Marvel, SPIDER-MAN.

1 – Mise en contexte

Miles Morales, le nouveau Spider-Man

Source & Crédits : Little Big Animation

Spider-Man est sans conteste le super héros le plus apprécié chez Marvel. Il l’était déjà bien avant les films de Sam Raimi et encore plus après. Pourtant si Batman a de son côté eu de nombreux films d’animation, l’homme araignée non. Cela est désormais chose faite avec le film Spider-Man : New Generation ou Into The Spider-Verse dans la version originale et disposant d’une sortie au cinéma. Le pari est donc très important pour Sony et Marvel, Sony voulant développer son « Spider-Verse » juste après Venom, et Marvel pour les prochains films d’animations possibles.

2 – Le Film

Peter Parker et Miles Morales

Source & Crédits : Begeek

Ce film est réalisé par un trio ayant travaillé sur différents films d’animations et films de comédie. La réalisation est très soignée et dynamique, mélangeant les codes des comics et du cinéma, le résultat est très original et rafraîchissant pour les films d’animation en général. L’histoire de ce premier film d’animation permet de faire découvrir au grand public des personnages de l’univers du tisseur moins connus mais qui ne demeurent pas moins intéressants.

Miles Morales, un adolescent afro-américain et porto-ricain qui vit à Brooklyn s’efforce de s’intégrer dans son nouveau collège à Manhattan. Mais la vie de Miles se complique quand il se fait mordre par une araignée radioactive et se découvre des super-pouvoirs. Dans le même temps, le plus redoutable cerveau criminel de la ville, le Caïd, a mis au point un accélérateur de particules nucléaires capable d’ouvrir un portail sur d’autres univers. Son invention va provoquer l’arrivée de plusieurs autres versions de Spider-Man dans le monde de Miles, dont un Peter Parker plus âgé.

Le style graphique du film est donc très travaillé et nous permet de rentrer dans ce fameux univers, les personnages sont développés correctement et le scénario propose certains rebondissements qui ne sont pas nécessairement anticipés. Le tout accompagné d’une bande sonore extrêmement bien choisie. Les clins d’œil sont nombreux aussi et ne gâchent en rien le rythme du film. Il y a de l’action, de l’humour, et des moments d’émotion dans ce nouveau Spider-Man, des questions qui permettent de définir ce qu’est un héros, comment y parvenir et comment faire face à ses peurs. La peur de ne pas parvenir à s’intégrer dans un milieu dont on est étranger ou encore de la réaction de ses parents en fonction de nos choix.

3 – Conclusion

Les différents Spider-Mens

Source & Crédits : Cnet

En conclusion, ce film est exactement ce que l’on attendait après la trilogie de Sam Raimi, le développement de l’univers. Cette entrée dans le Spider-Verse est donc une réussite. Espérons que celui-ci continue de s’étendre de la même façon. Il offre aussi la possibilité, en fonction des résultats du box-office, de la mise en chantier de d’autres films d’animation Marvel. Les critiques quant à elles sont unanimes, Spider-Man : New Generation est le film que les fans et le grand public attendaient.

Share

Rédacteur ciné mais pas que, car il faut, au mépris du danger, toujours avancer vers l'inconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com