Green Book

Critique de « Green Book » réalisé par Peter Farrelly

D’après une histoire vraie et co-écrit par le fils ainé du véritable Vallelonga (interprété par Viggo Mortensen à l’écran), Green Book fait du bien au moral malgré l’indéniable écho aux mentalités et aux politiques racistes actuelles. Un film à voir !

Un drôle de drame

Green Book

Sources & Credits : allociné.fr

Ma note : 8 / 10

Allez-y si vous aimez : les films à Oscars, les acteurs méconnaissables, l’Amérique des années 60.

A éviter si vous n’aimez pas : les morales, les road-movie, les regards sur notre société.

Avec Viggo Mortensen (Captain Fantastic), Mahershala Ali (Les figures de l’ombre), Linda Cardellini (L’ombre d’Emily), Sebastian Maniscalco,…

Au début des années 60, une amitié hors-norme nait entre un videur italo-américain bourru et un pianiste noir talentueux de renommée mondiale. Ensemble, ils vont traverser l’Amérique profonde, le premier ayant été engagé comme chauffeur privé de l’artiste pour sa tournée. Malgré l’aide du Green Book qui leur permet d’éviter l’humiliation et la maltraitance en pleine ségrégation, ils vont être confrontés au pire de l’âme humaine. De leurs différences insurmontables nait alors une humanité commune.

Quand les contraires se complètent

En lice pour les Oscars et favori dans plusieurs catégories, Green Book captive notre attention via son road-trip à travers les États-Unis des années 60, à la fois grave et drôle, et superbement campé par son tandem d’acteurs. Leçon de vie incroyable qui apprend à accepter l’autre dans sa différence dans un contexte de ségrégation, ce film s’avère bien plus subtil et complexe dans l’amitié naissante entre ces deux êtres que tout semble opposer. En effet, de leur couleur de peau jusqu’à leur rapport au monde, ces deux hommes n’ont apparemment rien en commun.

L’un est un pianiste talentueux, un brin prétentieux, avant-gardiste, cultivé et ayant des goûts de luxe : Mahershala Ali est très surprenant dans ce rôle, sensible et très loin de ce que l’on a pu voir de lui jusqu’à présent. Tandis que l’autre, lui, est bon-vivant, débrouillard, franc-du-collier, vivant l’instant présent à 100%, xénophobe aussi. Viggo Mortensen, dans ce rôle, est totalement transformé et bluffant de conviction tant il est méconnaissable. Dans cette voiture les menant de concert en concert, ces deux spécimens vont confronter leurs principes pour mieux s’apprivoiser. Cette curieuse cohabitation fait l’objet de joutes verbales succulentes, tantôt émouvantes, tantôt cocasses, mais toujours sincères.

Green Book

Sources & Credits : allociné.fr

Une histoire passée à voir aujourd’hui

Ce beau tableau semblerait presque fabriqué de toute pièce afin de véhiculer une belle morale de tolérance gratuite. Mais quand on sait que cette histoire est vraie et que le fils ainé de Vallelonga (le personnage de Mortensen) a co-écrit le scénario pour préserver une authenticité, Green Book touche en plein cœur ! Car ce récit de presque 60 ans fait écho à notre société actuelle, de la politique de Trump jusqu’aux immigrés en Europe. Ce regard en arrière requestionne nos aprioris, nos barrières, nos craintes et nos idées toutes faites.

Les scènes où un homme ne peut manger dans un restaurant ou essayer un simple costume dans une boutique parce qu’il est noir font résonner efficacement les notions d’égalité et de droits en nous. Donc oui, Green Book est humaniste mais ne nie pas la terrifiante réalité qui est la nôtre. On ne peut que respecter le réalisateur de comédies faciles Peter Farrelly qui prouve ici son talent en signant son meilleur film.

Si Green Book remportait un prix…

Déjà grand favori et ayant remporté 3 Golden Globes (Meilleur film, meilleur scénario, meilleur interprétation pour Mahershala Ali), Green Book mériterait (aussi) la statuette pour Viggo Mortensen !

Share

Entre les films d'horreur et les films d'auteur, mon coeur balance...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com