Captain Marvel

Critique de « Captain Marvel » réalisé par Anna Boden & Ryan Fleck

Premier film de l’univers Marvel centré sur une super-héroïne et de plus réalisé par une femme, Captain Marvel remonte le temps et ferme la boucle des Avengers avant le fameux Endgame prévu dans un mois.

Divertissant mais redondant, non ?

Captain Marvel

Sources & Credits : allociné.fr

Ma note : 6 / 10

Allez-y si vous aimez : l’univers Marvel, les super-héroïnes, les années 90.

A éviter si vous n’aimez pas : les blockbusters, les scénarios sans surprise, les Buddy-movie.

Avec Brie Larson (Le château de verre), Samuel L. Jackson (Glass), Ben Mendelsohn (Robin des Bois), Jude Law (Les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald),…

 

Dans les années 90, une pilote de l’US Air Force devient l’une des super-héroïnes les plus puissantes suite à un incident lors d’une mission périlleuse. Ses pouvoirs attisent l’attention de tout l’univers et elle finit par quitter la Terre où elle apprend à les maitriser. Mais lorsque la Terre se révèle être l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres, son passé refait surface.

 

 

Recette sacrée…

C’est pas forcément le Marvel qui marquera le plus les esprits mais force est de constater que ce Captain Marvel apporte un nouveau souffle qui divertit et fait du bien, et ce, sans compter l’accent féministe apporté par sa super-héroïne. L’efficacité est ici privilégiée, à défaut d’une originalité, il faut l’avouer. Efficacité en termes d’aliens, de scènes d’action à foison, de dérision, de clin d’œil des années 90, de montage dynamique… Le duo de réalisateurs a d’ailleurs réussi à en tirer un effet « madeleine de Proust » intéressant.

Et bien sûr, la présence d’une héroïne à la fois puissante et humaine, confiante et invincible, grâce à une Brie Larson sereine qui insuffle un écho féministe indéniable. La femme accède ici au rang de super-héroïne et remet à leur place tous les hommes un peu trop dominants et auto-suffisants. Néanmoins, j’ai apprécié le côté « Buddy-movie » apporté par son duo avec Samuel L. Jackson, qui, entre parenthèses, a été rajeuni de 25 ans numériquement…

Captain Marvel

Sources & Credits : allociné.fr

Film banal…

On prend plaisir, certes, malgré un manque de surprises évident. Le scénario s’avère classique malgré quelques bonnes idées via des personnages secondaires. Les scènes dans l’espace au début sont vraiment mauvaises, kitsch et bateau, et on craint pour la suite des événements. Heureusement, l’arrivée de l’action sur Terre apporte tout l’enjeu et toute sa dimension spécifique au film. Autre point désagréable : je comprends que le design des extraterrestres soit un clin d’œil aux représentations qu’on en avait il y a plus de vingt ans, mais quand même, ça fait rire cinq minutes et on finit par se dire qu’ils ne se sont pas foulés. Et j’ai personnellement perdu mon intérêt face à l’invincibilité sans limite de sa super-héroïne qui ne tombe jamais : cela amoindrit tout suspense et toute adrénaline… C’est dommage de ne pas flirter plus avec l’imprévisibilité du danger, quitte à réduire l’auto-dérision.

Les fans de cet univers y trouveront leur compte avec un bon nombre de références et une scène post-générique qui a provoqué des réactions totalement étonnantes dans la salle où j’étais. Mais, pour moi, simple spectateur sans être fan, je constate tout bêtement que le concept de ce genre de film s’essouffle, peu importe si chaque opus modifie un détail pour se dire unique et singulier. C’est lassant, répétitif et formaté.

Si Captain Marvel remportait un prix…

Meilleur chat dans un second rôle !!

Share

Entre les films d'horreur et les films d'auteur, mon coeur balance...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com