Ben is back

Critique de « Ben is back » réalisé par Peter Hedges

Ben is back ; simple performance à Oscar ou histoire percutante sur l’addiction d’un ado ? Même si le scénario est tire-larme, il témoigne d’une belle relation mère-fils, interprétée justement par Julia Roberts et la star montante, Lucas Hedges. Ce dernier est d’ailleurs dirigé par son père pour la première fois.

Les tourments émotionnels de Mère Courage

Ben is back

Sources & Credits : AlloCiné.fr

Ma note : 6 / 10

Allez-y si vous aimez : les belles performances d’acteurs, la vie quotidienne, une touche de thriller.

A éviter si vous n’aimez pas : qu’on vous pousse la larmichette, les scénarios trop lisses, le sujet de la toxicomanie.

Avec Julia Roberts (Wonder), Lucas Hedges (3 Billboards : les panneaux de la vengeance), Courtney B. Vance (La momie), Kathryn Newton (Contrôle parental),…

Parti en désintoxication, loin de sa famille, Ben fait le choix de revenir chez lui la veille de Noël. Absolument pas préparée à son retour, sa famille est désemparée, sauf Holly, sa mère, qui l’accueille à bras ouverts ! Mais le risque qu’il cède à ses addictions est fort envisageable.

Performance d’actrice remarquable…

En allant voir Ben is back, on sait qu’on va sortir les mouchoirs ! Alors, puisque ce film assume d’être pathos et de faire pleurer dans les chaumières, profitons-en pour aller purger nos passions sans honte comme dirait Aristote ! Plus sérieusement, hormis son côté larmoyant, Ben is back dresse le portrait d’un famille brisée par la toxicomanie, entre une Mère Courage poignante et un fils en pleine chute. Le tandem d’acteurs de Julia Roberts et Lucas Hedges est brillamment interprété, fragile et vibrant à la fois, et ce, sans écraser les acteurs secondaires qui témoignent de l’ampleur de ce genre de drame au sein d’une même cellule familiale. La relation mère-fils ne peut que nous toucher par son amour inconditionnel, tiraillé et empêché face au bien-être du reste de la famille.

Ben is back

Sources & Crédits : allociné.fr

… mais un scénario qui manque de consistance !

On pourrait reprocher au scénario son côté trop lisse, bien prévisible et ses effets dramatiques à la pelle. Quand on regarde bien, si on retire les deux acteurs américains en les remplaçant par des acteurs français inconnus, ça fait un bon téléfilm pour M6, non ? Tout ça pour dire que Ben is back revêt une forme bien classique dont toute la force provient des acteurs, percutants et d’une justesse épatante, il faut l’avouer.

Là où le scénario gagne en obscurité, c’est dans sa temporalité ! En effet, tout se passe en moins d’une journée, et la majeur partie des scènes se déroulent la nuit de Noël. De quoi rendre cet enchaînement d’action plus ou moins improbables encore plus cauchemardesque. En effet, le côté thriller qui vient s’ajouter au drame intime en deuxième partie du film, se révèle anecdotique et assez plat. C’est dommage car il y avait là des bons ingrédients pour faire un bon et beau film ! Mais quand le scénario s’enlise dans des démonstrations émotionnelles au détriment d’un manque de matière, c’est bien qu’on a tout misé sur la parfaite Julia Roberts !

Si Ben is back remportait un prix…

Meilleure interprétation pour Julia Roberts ?

Share

Entre les films d'horreur et les films d'auteur, mon coeur balance...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com