Steven Spielberg

Critique de « Arrête-moi si tu peux » de Steven Spielberg

Sorti initialement en 2002, ce film de Steven Spielberg est l’un de ses classiques. Au casting on retrouve notamment Tom Hanks et Leonardo DiCaprio. A la musique on retrouve John Williams, qui a travaillé sur de nombreuses connues, comme Jurassic Park ou Star Wars. Ce compositeur est d’ailleurs souvent présent là où se trouve Steven Spielberg. Entouré comme ça, celui-ci ne pouvait faire qu’on bon film.

Avant de commencer à parler du film, sachez une chose : Frank Abagnale, Jr., héros de ce film, existe vraiment. Même s’il s’agit d’une version fantaisiste de sa vie, le tout est inspiré de faits réels. Le film est d’ailleurs inspiré de sa biographie, Catch me if you can. L’agent du FBI Carl Hanratty, joué par Tom Hanks, y joue d’ailleurs un grand rôle.

Qu’en est-il du film ?

Difficile de critiquer celui-ci, je le trouve réussi en tout point. Malgré ses deux heures et vingt minutes il ne se veut pas lourd. En effet le ton du film est plutôt léger, même dans les moments dramatiques. Ce qui fait que le film peut nous paraitre assez court, même si nous faisons face à certaines lenteurs. Mais celles-ci sont voulues par le réalisateur, car elles ne dérangent en rien le rythme du film.

L’histoire racontée nous parait tout à fait crédible. Le scénariste a su jongler entre fantaisie et réalité avec une grande aisance. Et c’est ce qui fait le charme du film. Il se concentre beaucoup sur la relation entre Carl Hanratty et Frank Abagnale, Jr.. Bien sûr certaines scènes paraitront un peu clichées, mais dans le cinéma le cliché est quelque chose de très dur à éviter.

Mais que serait un film sans sa musique et ses acteurs ?

Niveau acteurs nous avons Leonardo DiCaprio qui va confirmer ici, nous sommes en 2002 je vous le rappelle, son talent d’acteur. Tom Hanks est déjà un acteur très réputé et il n’a plus rien à prouver. De plus il a déjà travaillé plusieurs fois avec Steven Spielberg, les deux sont donc habitués l’un à l’autre. Nous retrouvons aussi l’excellente Nathalie Baye dans le rôle de la mère de Frank. On retrouve Amy Adams dans son premier grand rôle au cinéma, même si ce n’est pas celui qui la fera monter à Hollywood. Bref on a que des bons acteurs, et ils contribuent pleinement à la réussite de ce film.

L’ambiance musicale fait très années 60, et ce dès le générique. John Williams n’est plus à présenter, mais surtout il n’a plus rien à prouver. Les musiques du film sont très réussies.

Conclusion

Même s’il n’est pas considéré comme un classique, ce film a tout pour l’être. C’est globalement un film que je recommande étant donné sa légèreté mais aussi son histoire. Car à la fin d’Arrête-moi si tu peux le réalisateur nous rappelle que c’est une histoire vraie, et là on se dit « Wouah ! ». L’histoire, même si elle a été un peu changée, reste impressionnante. Si vous voulez prolonger l’expérience de ce film lisez la biographie de Frank Abagnale, Jr..

Bref si vous avez une soirée où vous ne savez pas quoi regarder, n’hésitez pas.

Share

Sorti tout droit de la cambrousse pour vous faire découvrir mes innombrables passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com