Castle Rock Affiche

Castle Rock Saison 1 : Le Bilan

Après 10 épisodes, cette saison 1 est terminée. Mais nos interrogations, pas du tout. Faisons un « rapide » résumé de cette fin de saison, puis voyons ce que peut nous réserver une saison 2 qui est déjà commandée. ATTENTION SPOILERS

1 – Avis général

Henry Deaver de retour à Castle Rock

Source & Crédits : Variety

Cette saison 1 de Castle Rock a vraiment eu des effets de montagnes russes pour les téléspectateurs. En effet, après un début très prometteur, la série connut un passage à vide, pour mieux se reprendre dans les derniers épisodes. Ce sont vraiment les épisodes 7 et 9 qui se démarquent pour leur originalité et leur fonction. L’épisode 7 nous montre à nouveau tous les autres épisodes, mais du point de vue de Ruth Deaver (Sissy Spacek, l’actrice qui joua Carrie en 1976). On comprend donc comment elle vit l’histoire et toutes les épreuves qu’elle traverse. L’épisode 7 reste le plus émouvant de la série. L’épisode 9 quant à lui nous dévoile l’origine du « kid » (Bill Skarsgård, interprète de Grippe-sou le clown dans Ça en 2017) qui était enfermé dans la prison de Shawshank. Il vient donc d’un monde parallèle où il est le vrai Henry Deaver (2) celui qui n’est pas mort à la naissance. Sa mère a quittée son père et celui-ci a emprisonné le Henry Deaver (1) enfant de l’autre monde ! C’est tout un programme et personne n’avait vu venir ce retournement de situation. Lorsque le Henry Deaver (1) enfant a disparu pendant 11 jours, il était donc dans un monde différent du sien. Il semblerait donc que chaque Henry est le « Diable » quand ils ne sont pas dans leurs mondes respectifs. Henry Deaver (2) aide donc l’autre à rentrer chez lui alors que ce dernier est resté captif pendant 27 ans (mais n’agissant que comme 11 jours sur son corps). Lorsque Henry Deaver (2) y arrive, c’est lui qui reste bloqué à son tour. Il sera ensuite capturé par le directeur de la prison de Shawshank, Dale Lacy, et lui aussi restera captif pendant 27 ans ! C’est donc très compliqué à écrire, et c’est pour cela que les épisodes sont réussis : ils sont magistralement menés. En conclusion, Henry Deaver (2) a besoin de Henry Deaver (1) car ce dernier entend la « voix de Dieu ». Ainsi, il sait lorsque le portail connectant les deux mondes sera ouvert dans les bois de Castle Rock. Henry Deaver (1) est contraint par Henry Deaver (2) de l’accompagner dans la forêt, mais il parvient à prendre le dessus. Puis plus rien. On se retrouve un an plus tard à Castle Rock, Henry est au cimetière pour se recueillir sur la tombe de sa mère, et ce dernier s’apprête à passer le réveillon de Noël avec son fils. Cependant il fait un détour par la prison, comme Dale Lacy, il a enfermé Henry Deaver (2). Choisissant de ne pas croire en son histoire, il se sacrifie pour la ville et les habitants de Castle Rock. Au final cette saison 1 était bien, voire très bien par moment, mais elle s’éternise trop et l’histoire aurait pu être racontée en 6 ou 7 épisodes. Cela étant, les acteurs étaient excellents (mention spéciale à Sissy Spacek, Bill Skarsgård et Scott Glen) et nous serons heureux du retour de la série l’année prochaine.

2 – Les zones d’ombres

Molly Strand, amie d'enfance d'Henry Deaver

Source & Crédits : Pure Fandom

Bien que la saison soit terminée plusieurs points restent vagues. Premièrement, est-ce que le « kid » est vraiment le Henry Deaver d’un autre monde ? Nous n’avons que sa version puisque Henry (1) n’a toujours pas de souvenir des 11 jours. Ce qui est certain, c’est qu’il y a quelque chose dans la forêt. Et ce n’est peut-être pas la « voix de Dieu ». Lorsque Henry (1) hésite à tirer sur Henry (2), Henry (2) dévoile un visage monstrueux. S’agit-il d’une hallucination de Henry (1), ou Henry (2) serait-il un démon envoyé par le Diable ? Ainsi, ce portail serait donc un moyen de faire entrer le Diable dans notre monde. Mais peut-être que son histoire est vraie. Cependant on ne peut pas enlever le fait qu’Henry (2) se met à sourire lorsque Henry (1) quitte le réservoir de la prison, comme si cela annonçait un futur sombre pour Castle Rock. Enfin, pour ce qui est de la mort de Ruth, je pense qu’elle a été paisible et naturelle, puisque le personnage a souffert toute sa vie. Une mort violente ne serait pas judicieux.

3 – Qu’attendre de la saison 2 ?

Alan Pangborn, ancien shérif de Castle Rock

Source & Crédits : Webdnet

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a une scène pendant le générique qui suggère que Jackie Torrance (Jane Levy) va se rendre à l’hôtel Overlook pour terminer le livre qu’elle écrit au sujet de, sans le moindre doute, son oncle (Jack Torrance, personnage emblématique de Shining) et du massacre perpétré dans l’hôtel. De plus les créateurs de la série ont exprimé leur envie de faire de la série une anthologie. C’est-à-dire que chaque histoire seront indépendantes, mais qu’il y aura des personnages qu’on a déjà croisé. Il se peut donc que la saison 2 se déroule à Castle Rock et en même temps à l’hôtel Overlook, et qu’il y ait des événements interconnectés entre les deux lieux. En attendant, ce qui est sûr c’est qu’il reste plein d’histoires à raconter dans cet univers.

Share

Rédacteur ciné mais pas que, car il faut, au mépris du danger, toujours avancer vers l'inconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com