télé-réalité, secret story, loft story, tf1, m6, w9, star academy, education, parents, sociologie

La télé-réalité rend-elle vraiment bête ?

Depuis les premières émissions de télé-réalité comme Loft Story ou Star Academy, de nombreuses se sont enchaînées et alimentent les chaînes de télévision actuelles. Cependant, ces émissions ne font pas toujours l’unanimité. Ici nous analyserons si : la télé-réalité rend-elle vraiment bête ? Cela nuit-il à nos enfants ? Doit-on bannir ces émissions de la télévision ?

Rappelons que la télé-réalité en France est apparue en 2001 avec des émissions comme Loft Story, Aventures sur le Net, Koh Lanta, Popstars et aussi Star Academy. Le Loft fut celle qui marqua le plus les esprits. En effet, son lancement le 26 avril 2001 a fait 26,1% de parts de marché. Des chiffres excellents pour une nouveauté télévisuelle. Dès lors, la télé-réalité est devenue une véritable mode à la télé. De nombreux groupes ont lancé leurs propres émissions. En effet, si en 2001 on ne comptait que 5 télé-réalités, en 2017, 29 (soit presque 6 fois plus) programmes alimentaient nos écrans. TF1/TFX, M6/W9 et NRJ12 sont les véritables leaders de la télé-réalité française. Cependant, malgré l’effervescence de ce type de programme, les avis sont partagés.

Entre idiotie et intérêt

Si nous prenons comme exemple Secret Story. Il s’agit d’une émission d’enfermement présentée par Benjamin Castaldi puis par Christophe Beaugrand. Le concept de l’émission est d’enfermer et de couper du monde extérieur des personnes anonymes qui, la plupart du temps, ne se connaissent pas. Ces derniers détiennent un secret qui ne doit pas être découvert par les autres candidats. La vie en communauté et les caméras braquées jours et nuits sur eux nous permettent de les suivre et de voir leurs relations. Beaucoup de personnes sont horrifiées en voyant des choses telles que la vulgarité, la violence ou même la « nudité » diffusées à l’écran. Ce qu’on oublie c’est que cette vie en communauté avec des gens que l’on apprécie pas obligatoirement, ne les fait pas vivre dans un monde de bisounours. Obligatoirement des tensions apparaissent, des clashs, des impulsivités. Vous ne vous êtes jamais disputé avec vos parents ? Vous ne vous êtes jamais battu avec vos frères et sœurs ? Vous ne vous êtes jamais promené en maillot de bain ou en caleçon dans votre maison ? Si ce n’est pas le cas, vous êtes la perfection incarnée et je vous tire mon chapeau. La télé-réalité a pour but de filmer des actions de la réalité à travers des personnes souvent jeunes et ayant des caractères différents. Si l’on creuse bien il y a un côté sociologique derrière ces émissions. Ce que l’on voit à la télévision n’est qu’une reproduction télévisuelle de notre vie en communauté ou en famille. Certes ce n’est pas toujours beau à voir ou à entendre, mais pensez-vous que Les Simpsons, ou American Dad soit mieux pour vos enfants ? Je ne crois pas. Si on filmait des gens assis dans un canapé en pleine lecture d’un super polar de Franck Thilliez tout en se jetant des fleurs, je suis persuadé que vous vous ennuieriez.

Ces programmes sont des divertissements. Ils n’ont pas été conçus pour vous informer sur les conflits israélo-palestiniens. BFMTV est là pour cela. Par ailleurs, il est important de noter qu’évidemment les propos utilisés ne sont pas obligatoirement de bonne augure pour vos enfants. Tout comme les sketchs de Jean Marie Bigard, l’humour de Laurent Baffie… Si nous devions tout citer il faudrait censurer la liberté d’expression. Regarder ces émissions de télé-réalité ne devrait pas poser de réels soucis. L’éducation est là pour apprendre à regarder ses programmes. Il ne faut pas interdire, ni être trop laxiste. Il faut assister ces enfants.

L’éducation pour ne pas s’abrutir

Je vous disais précédemment que la télé-réalité a une conception sociologique. Cette conception sociologique a deux faces. La première est l’émission en elle-même qui est sociologiquement intéressante. En effet, les candidats viennent de différentes classes sociales, comme Sébastien qui vient d’une famille de millionnaire et Hillary qui est née d’une famille ch’ti plutôt modeste. De plus, les candidats n’ont pas tous le même âge, le même mode de vie, n’habitent pas au même endroit, ont des physiques souvent différents etc… Toutes ces différences sont réunies en un programme et il est possible d’analyser les comportements de ces différences entre elles.

La deuxième face est très importante également. Il s’agit du regard du télé-spectateur. En effet, un jeune garçon de 10 ans qui regarde ces programmes pourrait avoir l’envie de reproduire ce qu’il voit. Il s’agit de la socialisation par imitation. L’enfant imite les adultes ou les autres enfants en transformant les rôles à sa manière. Quand des parents se disputent à table et se lancent des grossièretés, l’enfant entend, retient et répète. C’est équivalent pour ce qu’il voit à la télévision. Sauf que lorsque des parents ont ce genre de comportements ils expliquent souvent à leurs enfants que ce n’est pas bien et qu’il ne faut pas répéter ce que papa et maman disent. Pourquoi alors interdire à son enfant de regarder de la télé-réalité ? Selon certains psychologues, la télé-réalité peut très bien être regardée par des enfants de 12-13 ans sans nuire à leur intelligence et leur intégration. Il suffit juste qu’ils aient reçu une bonne éducation et que leurs parents leurs expliquent le bien du mal, ce qu’il faut faire et ne pas faire. Cela peut se faire par exemple en regardant avec son fils un programme puis en en discutant après avec lui. Il ne faut pas non plus rentrer dans de l’abus en laissant son fils regarder tout et n’importe quoi. Il faut savoir doser son attention aux programmes de télé-réalité. Mais pas seulement ! Tout doit être dosé dans notre société. 

En définitive, pour ma part la télé-réalité n’abrutit pas. Il s’agit d’un divertissement comme un autre, qu’il ne faut pas toujours prendre au premier degré. Il faut également prendre du recul par rapport à la vraie réalité et savoir différencier le bien du mal, et cela passe par l’éducation des parents.

Share

Rédacteur en chef spécialisé dans la rubrique Ciné/Série et Buzz

One Comment

  1. Jean-no Reply

    Très bon article. Je plussoie ce que vous dîtes… je ne connaissais pas votre site. Je vais m’y intéresser de plus près (ya de faute ou très peu, c’est plaisant à lire).
    J’apprécie de voir qu’enfin une personne réalise que le problème ne vient pas de la tv mais de l’éducation.
    A l’époque où j’étais adolescent, on accusait le club dorothée d’abrutir les enfants et de les rendre violents.
    Au final, je pense que c’est une manière qu’ont trouvé les parents de se dédouaner de leur responsabilité: accuser la tv de tous les maux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com